En savoir plus sur https://www.notuxedo.com/referencement-blogger-title-meta-description/#o092EkxsvGgbcJER.99
MENU

Un récit bouleversant sous forme d'abécédaire: Sans illustration

Un récit de vie sous forme d'abécédaire : Sans illustration, de Pauline Picquet   Sans illustration est le récit poignant d’une seconde vie. Après un grave accident de voiture dont elle ressort défigurée et amoindrie, Pauline Picquet, l’auteure, doit apprendre à surmonter ses souffrances autant physiques que morales pour s'autoriser à vivre à nouveau. Le combat est d’autant plus difficile quand d'opération en tracasserie administrative, de rejet en maladresse, le regard de l’autre la confine à la monstruosité et l’impuissance, à de rares exceptions près…

     D'ombre et de lumière, de surface en intériorité, les articles de l'abécédaire hypersensible de Pauline Picquet constituent autant d’éclats d’un miroir sans concession, de fragments épars où affleurent une volonté de vivre et une soif de réalisation d’autant plus bouleversantes qu’elles sont demeurées intactes, comme éternisées par le drame.

     Pauline, dont aucun dentiste n’ose désormais plus  explorer la bouche abîmée, exprime pourtant sa beauté et sa jeunesse massacrées à travers sa voix si belle, à laquelle la reconnaissent d’anciennes relations recroisées par hasard. Si Pauline chante merveilleusement bien, elle possède par ailleurs un talent de conteuse et de pédagogue qui la transfigurent aux yeux de son public et font rayonner son visage raviné par les brûlures et les opérations successives, lui offrant de nouveaux contours.

     Rebelle au coup du sort qui l’a frappée, l’auteure revendique dans ce récit plein de vitalité l’impossibilité d’inventer un sens, quel qu’il soit, à l’accident indifférent. Seule importe désormais la possibilité de faire face, sur les ruines de ce qui a été perdu. Cet abécédaire singulier procède bel et bien de la reconstitution, au sens littéral du terme, en ce que cette dernière imbrique passé et présent sans chercher à relier chronologiquement ces pièces de soi éparses, enfin rassemblées grâce à l'écriture au gré des souvenirs et des anecdotes. L’auteure insuffle en effet son âme de combattante dans chacune de ces bribes signifiantes et profondes où le refus de la complaisance confine parfois à la dureté du diamant.

     Pauline Picquet, Sans illustration, ed. Mauconduit, Paris, 2013.
     n°ISBN 979-10-90566-03-3, 208 pp.